jeudi 27 novembre 2008

Les esprits s'échauffent au car

Le pire des parents je pense est celui qui croit qu'il est parfait, irréprochable, que SA technique c'est LA technique, la meilleure éducation... parfaite, sauf que quand on observe ces parents "parfaits" à la loupe ou même quelque fois seulement avec nos yeux (même si on est presbyte), ceux-ci frôlent ou bien sont tout simplement déjà ridicules.

J'aurais du commencer cette note par : "je ne suis pas parfaite", mais finalement ne serais-ce pas me croire déjà un tant soit peu supérieure aux autres parents ? (c'est pas grave je l'écris en plus gros quand même !!! hihi)

Par contre je sais me remettre à ma place d'humain, avant d'être parent, avec mes défauts et toutes les choses que les autres peuvent nous faire remarquer quand on y fait attention.

Cette discussion ne vient pas au hasard (il faut dire qu'elle tombe plutôt bien vu le désert qu'est devenu ce blog depuis quelques semaines...), c'est ce matin au car qui m'a inspiré cette "réflexion".

Il fait à peu près zéro degré dehors.
On attend le car qui va emmener les enfants à l'école.
Les enfants sont déguisés en bibendum chamallow de toutes les couleurs, et les parents prévoyant aussi ^^

Première scène :
Une maman sort sa fille de la voiture qui est garée juste à côté de l'arrêt du car.
Elle voit mes deux frileux équipés de leurs moufles (aujourd'hui les moufles sont justifiées mais même en été des fois ils mettent des moufles...), et réalise que sa fille elle, n'a pas ses moufles aux mains (alors qu'elles pendouillent à son manteau)

Et là on assiste (parce que c'est vraiment un spectacle) au ridicule de la mère (qui sans doute ne s'est pas sentie un instant ridicule) qui devant sa fille lui tenant tête, la perd un peu elle même, en arrivant tout de même à sa fin (à savoir faire mettre les moufles à sa fille)...
...ça a donné à peu près ça :

"-Mets tes mouffles.
- Nan !
- Mets tes mouffles (attention argument :) T'es malade !
- Nnan !
- Mets tes mouffles, UN
(rien ne se passe et même pire la môme s'en amuse)
- Mets tes mouffles DEUX
(et là j'ai eux envie de chanter, "Un, dos, tres un pasito pa'lante, Maria"...)
- Mets tes mouffles TROIS
(bien évidemment le ton est monté en même temps que les chiffres !)"

Toujours rien bien évidemment, la gamine tiens tête et joue la carte du pleurs quand sa mère lui enfile ses mouffles de force.

Pleurs taris en moins de deux, après que sa mère se soit retournée vers une autre maman postée juste à côté de moi et ayant assisté à cette scène de théatre de rue.

Les justificatifs qui s'en suivent certainement à cause de sa gamine qui lui a tenue tête et des pleurs qui s'en sont suivis sont assez fameux :

"Rah là là (sur fond de chouinement de sa môme, bin si elle s'arrête de suite de pleurer c'est beaucoup moins crédible, tous les momes le savent) c'est terrible, c'est TOUJOURS comme ça !!!!"

Et même pire elle ajoute : "je ne sais plus quoi en faire"

La môme 1
La mère 0

La question c'est : doit on trouver la justification de notre "ridicule" quand notre enfant nous tient tête, par cette phrase "c'est toujours comme ça", ou bien tenter de trouver le "pourquoi" c'est toujours comme ça ?
Et si jamais la maman n'avait pas compter jusqu'à 3 ?
Si elle n'avait pas conditionné sa propre môme à réagir de cette façon ?


La seconde scène est assez édifiante aussi sur le comportement de l'humain avec les autres humains :

Cette fois nous n'attendons plus le car, mais tout simplement l'accompagnatrice du car.
Il fait toujours zéro degré, cette fois la coupe est pleine pour un des parents (un couillu) qui sort du rang devant le fait que les enfants soient à la porte du car, et qu'il soit interdit pour eux de rentrer dedans car la règle veut qu'un accompagnateur certifié "accompagnateur" soit présent avec le chauffeur.

Affrontement de coq de basse-cours, et déversement de ridicule, autant pour le papa que pour le chauffeur finalement...

Ce papa qui monte au créneau, il attendait peut être que d'autres parents s'insurgent sur le fait de faire attendre au seuil du car des enfants (couvert de leur manteaux quand même), insulte ni plus ni moins le chauffeur du car qui c'est vrai aurait pu faire monter les enfants, mais "c'est le règlement".

Les enfants vont à l'école, la première chose que l'on explique aux enfants et que l'on paraphe à la rentrée des classes, c'est le règlement.
Des règles, il y en a partout, pas toujours facile à respecter, mais cette démonstration, devant une dizaine de jeunes enfants sans aucunes fins bénéfiquent, était vraiment édifiante!

Le chauffeur n'explique pas le fondement de ce règlement à la con, mais le justifie par le fait qu'un jour il soit arrivé qu'un chauffeur ai fait monter les enfants sans accompagnateur, et qu'il se soit fait taper sur les doigts... la peur de se faire taper sur les doigts ?

Il demande au dit parent et à l'assemblée en générale si un de nous se trouve être "délégué accompagnateur" ?

Personne ne l'est (alors qu'une simple demande auprès de la mairie suffit).
Le papa tente une incursion de force en braillant "j'ai tous les diplomes", se ventant "je m'occupe de 500 momes" et finalement se prend dans la gueule la parade du chauffeur "moi aussi j'ai des diplomes" s'en suit un concours de bite (désolée) "je suis secouriste", blablabla ...
Ca devient n'importe quoi, le père demande le nom du chauffeur, qui refuse de lui donner, alors le papa traite le chauffeur d'abruti se cachant derrière son fauteuil.

Après coup je m'en voulu de ne pas avoir pris la parole.
J'ai juste demandé une fois que le papa colère s'est tu "et comment fait on pour être délégué ?"
Mais après coup, je me suis entendue leur dire à tous les deux :

D'abord au papa :
"Après vous être ennervez après le chauffeur, vous allez j'espère engueuler bien fort l'accompagnatrice?
Finalement c'est de sa faute si vous êtes en colère, si c'est connasse n'était pas arrivée en retard, c'est son taf, sa responsablilité, vous quand vous êtes en retard au boulot, vous engueulez qui ?"

Ensuite au chauffeur :
"Le règlement, bien sur, c'est important, la base... mais si on est tous d'accord pour écrire sur un bout de papier : je ne porterais pas plainte contre le chauffeur qui a gentiment laissé entrer les enfants dans son car, au chaud alors que accompagnatrice n'était pas présente... nous sommes des parents responsables et nous allons tous demander à être "délégué accompagnateur!!"

Et à tous les parents :
"Vous êtes restés là, bouche ouverte à écouter le déversoir de connerie proférée par un parent qui se croit certainement meilleur que vous car lui au moins il a ouvert son claque merde, franchement vous vous sentez bien ?
C'est ce genre d'attitude que vous voulez inculquer à vos enfants spectateurs de ce tout ce qui vient de se passer et j'en passe... alors qu'une simple démarche à faire ne vous ai pas sauter à l'esprit ?
Moi la première et même si je ne suis pas souvent là le matin au car à attendre dans le froid, et même si généralement l'accompagnatrice est à l'heure, plutot que de s'en prendre aux autres, regardez vous, c'est pas très beau."

(finalement on sait qu'avec le froid les couilles rétrécissent !!! et les ovaires aussi !!!)

7 commentaires:

  1. euhhhhhhhhh .... je file acheter des mouffles!!

    RépondreSupprimer
  2. NAAAAAAAAN PAS LES MOUUUUUFLES !!!
    Par contre, les cagoules c'est bien, on n'a plus froid aux oreilles.
    Belle ambiance à l'arrêt du car, ça permet de faire connaissance ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Yoghill >> C'est bien les moufles, j'ai d'ailleurs un sloggan "DES MOUFLES AUX MOUFLETS !!!" (bon okai c'était facile :/
    Sinon toi tu préfères les cagoules ?
    Mais... je veux dire, personnellement tu mettrais des cagoules plutot qu'un bonnet, c'est ça ?.... hummmmmm j'aimerais avoir le preuve de ce que tu avances s'il te plait !

    Et puis à propos de ce qui est de "faire connaissance", ya le judo du jeudi soir, spa mal non plus ^^
    Jeudi dernier on a bien bavé sur la femme du maire (mais si la femme du maire, celle qui chante du Goya !!!!)

    Choule de retour >> WOUAISSS KIKOOOOO LOLLLLL, alors c'était bien ta retraite ?
    Merci de venir me faire un petit coucou, même si je ne laisse pas de com, je passe toujours chez toi, on y ai si bien, on peut même s'y encroûter !!

    RépondreSupprimer
  4. des preuves ? euh... finalement je vais mettre mes moufles ;-)

    RépondreSupprimer

T curieux, profite donc pour laisser un message :)